Mes œuvres

L'Effet Papillon

1er prix du concours "Cri de la Nature"
2021 au Festiv'art Nature

Acrylique sur logos de multinationnales encollés sur toile coton de 120 x 150 cm - 2019

d’après une photo de Sylvain Rolhion.

 «L’effet papillon» (novembre 2019)
est pour moi LA toile que j’ai toujours voulu faire. En effet, elle montre tout ce que je n’ai jamais pu exprimer durant mes années dans la communication. Ce malaise qui me suit depuis ces années, et surtout elle est la première toile d’une série en cours née d’une réflexion sur notre manière de consommer, et son impact sur notre planète et sur nous-même.
 
 

Vendu

L'effet_papillon_©duculty_edited.jpg

Mandela Floyd

Réalisé à l'occasion d'une Exposition collective à la Galerie "Rêve d'Ailleurs" à Saint-Etienne en juillet 2020 sur le Thème de Nelson Mandela - La contrainte : Utiliser la photo fournie

Acrylique sur articles de journaux et tweets de Trump relatant de la mort de Georges Floyd encollés sur toile coton de 46x55cm.

J'ai choisi de lier
J'ai choisi de lier le portrait de Nelson Mandela avec l'actualité dramatique des États Unis. En effet, le combat commencé par le grand homme qu'a été Nelson Mandela est manifestement loin d'être terminé...

J'ai volontairement choisi de coller les articles de journaux à l'envers sous le portrait de Nelson Mandela pour montrer que tout cela n'est que folie, qu'une partie de la vérité est dans cet Homme qui lui est à l'endroit dans un monde qui tourne à l'envers ....

Vendu

Mandela-Floyd.jpg

Tout doit disparaître

Gorilles de l'Est < de 5000 individus en janvier 2020

Acrylique sur slogans publicitaires
encollés sur toile de 120 x 150 cm - 2020
d’après une photo de Sylvain Rolhion

 «Cette œuvre est la 2nd de ma série en cours sur l'impact de l'Homme sur notre environnement.

Les codes de notre société de consommation sont ici repris : slogans publicitaires issus de prospectus et affiches, code barre. Le monde est à vendre et tout doit disparaître.

Sur ce fond, sont peints une femelle Gorille avec son bébé. Dans ses bras, elle porte l'innocence, la vie, l'avenir. Le regard du gorille tout comme celui de l'Homme est le miroir de son âme. Son regard est lié au fond omniprésent, oppressant ...

Son regard interroge ...


 

Disponible

Tout-doit-disparaitre-©duculty.jpg

#Humanité

Acrylique sur messages publicitaires, mortier de structure, et un extrait du livre d’Aldous Huxley « le meilleur des mondes »-1931 - Encollés sur toile coton de 115 x 89 cm

J'ai choisi de lier
Ce tableau est né dans mon esprit il y a plusieurs années. Ce n’est qu'en juillet 2020 qu’il prend forme sur une toile. Je me suis toujours sentie mal à l’aise dans ce monde. Les valeurs fondent comme peau de chagrin dans nos sociétés de consommation. La publicité se sert de l’art, de la créativité humaine, de tout ce qu’il y a de plus beau en l’Homme, des valeurs qui font de nous des Hommes et elle pervertie tout cela dans un seul but : nous faire consommer toujours plus au dépend de notre planète mais aussi de peuples qui se trouvent à l’autre bout du monde. Et je suis certaine que nous sommes tous liés, nous faisons tous partie de la même famille, nous sommes l’Humanité. Je trouve cet extrait du livre d’Aldous Huxley particulièrement vrai aujourd’hui .

Et j’ai érigé une Marianne que je voulais plutôt androgyne car je ne souhaite pas qu’on y voit la Femme, je souhaite qu’on y voit et la Femme et l’Homme : l’Humanité.
La Marianne est l’emblème de la démocratie, de l’égalité, de la fraternité et surtout de la liberté. Avec #humanité, je souhaitais exprimer ce sentiment : nous sommes un peu comme dans une prison dans laquelle nous nous complaisons, nous n’avons plus accès à une pensée libre - nous sommes comme tenus en laisse à notre insu par les valeurs prodiguées par la publicité, le marketing qui servent les multinationales au mépris de valeurs fondamentales comme la Liberté, l’égalité, la fraternité et au mépris de ce qui est bon pour l’Homme et pour son avenir.
Aujourd'hui, c'est la démocratie qui est en jeu. Nous évoluons dans un monde qui perd sens. Le "# " ’est une manière de retrouver l’humanité. On se sert des tags pour trouver un individu ou de l’info sur un thème donné sur les réseaux sociaux. Moi, je veux juste retrouver l’humanité : ses valeurs simples, vraies, évidentes, essentielles.
Cette Marianne associée à ces mots, le regard déterminé, tourné vers l’avenir c’est l’allégorie de mon espoir ; pour mes enfants, pour les générations futures, pour l’Humanité ; de s’affranchir de tout cela pour aller vers un avenir qui a du sens.

Disponible

Humanite.jpg